Juin 1992 : Le tortueux destin d’une toile de maître

Extrait de l’article paru le 16 juin 1992, une toile de Georges Yatridès attire bien des convoitises …

« TRIBUNAL CORRECTIONNEL 

Une antiquaire de Bordeaux s’était approprié un tableau à tritre de legs

Le tortueux destin d’une toile de maitre

Grenoble – Curieux destin en effet que celui de cette peinture sur bois du peintre grenoblois Georges Yatridès, dédicacée au dos à Me Blanc, avocat du  barreau de Grenoble, décédé le 8 mai 1988. Une oeuvre de la première époque du peintre, de facture un peu impressionniste et en cela très originale… »

Christian NEYRAT

1992-06 : Vol d'un tableau Yatridès

1990 : Lithographie « Florence » réalisée chez Mourlot

Dans ses ateliers de Paris Jacques Mourlot réalise une nouvelle lithographie pour Georges Yatridès dans la lignée des lithographies de très haute qualité déjà réalisées  précédemment, chacune d’elles authentifiée par un certificat élaboré spécialement, avec reproduction couleurs, signé de sa main.

Lithographie « Florence (Le portrait écran) »