Lumière, couleur, matière : Yatridès et sa vision du XXIème siècle

Georges Yatridès, grand maître de la peinture, retiré pour mieux créer depuis 1986, revient avec une série d’œuvres de synthèse, en réaction aux changements actuels du monde. Une mutation que l’artiste ressent avec une telle puissance qu’il a souhaité, à travers ces œuvres, démontrer qu’au bout d’un chemin de vie cohérent, il y a toujours une étape à franchir. Inclassable, hors norme, combinant créativité artistique avec une démarche scientifique, Georges Yatridès revient vers le public pour lui proposer de nouvelles pistes de compréhension du monde, avec un trait et une force intacts.

Georges Yatridès, peintre franco-américain dont l’apogée de la carrière se situe dans les années 1980, est un artiste qui, malgré les différentes périodes dans lesquelles il a pu être assimilé au fil de son parcours, reste inclassable. Artiste engagé dans une démarche scientifique authentique, il n’a jamais transigé avec sa liberté de création, choisissant successivement de rompre ses contrats d’exclusivité, puis de se retirer dans son fief de Roybon dans l’Isère, pour rester fidèle à ce qu’il est et à ce qu’il voit.

 

Une authenticité, une vérité qu’il affirme aujourd’hui à travers ses oeuvres de synthèse. Ces œuvres sont conçues à partir de la combinaison de plusieurs toiles originales de l’artiste, mais de périodes différentes. On constate que sans aucune intervention, dans un mouvement presque baudelairien, ces œuvres se fondent au point d’en former une nouvelle, avec cohérence, mais également avec la puissance cumulée des œuvres de base. On retrouve à travers les oeuvres de synthèse cette capacité de Yatridès à donner une émotion immédiate, presque physique, à celui qui regarde. Sa technique, poussée à son extrême, est issue de ses recherches et connaissances scientifiques, et emmène le public dans une expérience unique. On n’aime pas Yatridès, on le vit, on le ressent face à l’œuvre.

 

Cet éternel affranchi a choisi de revenir pour une raison : selon lui, le monde et les hommes sont arrivés au terme d’une étape sur leur cheminement. Le chaos social, environnemental et moral actuel serait un obstacle à dépasser pour un monde nouveau, que les générations futures façonneront à leur tour. Mais l’obstacle est immense, dense, complexe. Il faut de la puissance, du questionnement, de la recherche pour le dépasser.

 

Pour présenter ces œuvres, comme un acte supplémentaire de liberté, Yatridès a choisi de se présenter au public au cours d’occasions privilégiées, en petits comités d’amateurs privés, avant de démarrer un programme d’exposition courant 2013. Epris d’authenticité, lucide quant aux lumières de la célébrité, il souhaite pouvoir expliquer sa démarche et faire en sorte que cette seconde vie en tant qu’artiste permette au public de faire des découvertes grâce à sa peinture, comme lui en fait avec la science.

 

Pour redécouvrir ce talent inclassable, les collectionneurs et amateurs peuvent s’adresser à Christophe Odin ou visiter http://www.yatrides-21st-century.fr/, un site marchand qui est à la fois une galerie, un site de contenu multimédia sur la vie de Yatridès, mais aussi un site de vente en ligne sur lequel les amateurs d’arts peuvent commander directement les oeuvres en édition numérotée.

 

Contact Presse :

Mary Grammont
Agence Valeur D’image
m.grammont@valeurdimage.com
06 15 18 34 75 – 04 76 70 93 63

Dossier de presse 2013 de Georges Yatridès

Yatrides : l’art pictural, continuum de la science, expression d’une vision

Pour mesurer toute la portée de l’oeuvre de Yatridès, il faut garder à l’esprit que la science reste le pilier de son existence et le guide d’une quête infinie. Persuadé que les limites de la science peuvent être repoussées pour trouver la réalité intrinsèque, il en démontre certains éléments que ses travaux ont fait aboutir. Cette recherche, Yatridès en a fait le moteur de sa vie. Comme il le dit : « Le fondement de la recherche, c’est de toucher à l’intrinsèque, or l’intrinsèque, l’Homme n’est pas fait pour l’atteindre ».

Cliquer sur le visionnage plein écran ci-dessous pour accéder au dossier de presse complet.