1975 : Rencontre entre Georges Yatridès et René Char

En Juillet 1975, c’est la rencontre de Georges Yatridès et de René CHAR à l’Isle-sur-la-Sorgue.

Au fil des heures, l’amitié grandit entre les deux hommes et viennent l‘estime et le
commentaire de René Char, analyse que seul le grand poète pouvait faire :

« Georges, tu retiens tes chevaux »

et puis :

« Yatridès, le peintre hors du tumulte, tu as maîtrisé le temps non commun »

S‘étant blessé à la main droite, Georges Yatridès se laissera soigner et réconforter patiemment par René Char et sa fidèle compagne dans leur paisible retraite de l’Isle-sur-la-Sorgue.
Le souvenir vivant de René Char le réconfortera souvent dans ses épreuves.