Décembre 1983 : Une oeuvre vendue à 800 000 FF pour le noël polonais

La presse va se faire l’écho dans de nombreux journaux de la vente aux enchères du tableau « Les nouveaux rouleaux » au bénéfice de la Pologne. Cette vente sera dirigée par Maître Cornette de Saint-Cyr.

Tableau les nouveaux rouleaux

Articles de presse parlant de la vente et du voyage humanitaire en Pologne de Georges Yatridès

 

Du 13 au 27 novembre 1983 : MONTMORENCY – XIIIème Salon de Peinture

Du 13 au 27 novembre 1983 : MONTMORENCY
« XIIIème Salon de Peinture »
Invité d’Honneur de la Ville de Montmorency

Grande Manifestation consacrée à une rétrospective de ses oeuvres.
Hommage amical à Georges Arnone pour son action de qualité.

Edition par Ia Ville de Montmorency d’un catalogue monographique prestigieux de 34 pages.

 

Avril 1983 : Record d’enchère chez Christie’s à Londres

Paru dans le Dauphiné Libéré le 15 avril 1983 à propos de la vente aux enchères d’un tableau de Georges Yatridès chez Christie’s.

Note manuscrite de Georges Yatridès :

La veille de la vente, l’acheteur de Dali m’avait proposé un contrat que je ne pouvais accepter.

G.Y.

 

Texte de l’article

Record d’enchère chez Christie’s à Londres pour un peintre Grenoblois 500 000 F pour un tableau de Georges Yatridès
Les 22 et 23 mars s’est déroulée chez Christie’s à Londres, une très importante vente de tableaux modernes au cours de laquelle le nom du peintre grenoblois Georges Yatridès a été chaleureusement applaudi après que sa toile « L’autre rive » ait été adjugée pour la somme de 45 360 Livres, soit 498 000 FF environ, tout près de cinquante millions de centimes (sans les droits).
Parmi les amateurs qui ont poussé les enchères pour essayer d’acquérir cette oeuvre, Mr. Richard Michelin. qui abandonna la lutte à 37000 £ (soit 400000 F environ).
Cette impressionnante composition de 92 x 65 cm, peinte à Grenoble en 1978, et qui fut exposée en mai 1979 au Chateau de la Condamine à Corenc avait été acquise par un collectionneur qui en la mettant en vente à Londres savait bien qu’il allait de ce fait attirer l’attention des connaisseurs américains. Trois cents oeuvres du peintre grenoblois figurent en effet dans quelques-unes des plus importantes collections d’outre-Atlantique depuis l’exposition qu’il y fit à Chicago en 1959, parmi « dix—huit maîtres français contemporains » aux côtés de Chagall,  Braque, Fernand Léger, Chapelain-Midy, Lhote, Gromaire,  Jacques Villon entre autres.
Au cours de cette vente londonienne chez Christie’s, une
peinture de Dali fut adjugée à 4 400 000 F mais un Chagall n’atteignit que 184 000 F, un Dufy : 341 000 F, un Matisse : 380 160 F, un Vlaminck : 170 000 F, un Buffet : 96 535 F, un. Maurice Denis 43 1 57 F.

 

1983-04 : Record d'enchère chez Christie's

 

 

Mars 1983 : Georges Yatridès maître incontesté de l’art graphique

Article paru dans Paris-Match le 18 mars 1983

Georges Yatridès

Maître incontesté de l’art graphique dont la cote est aujourd’hui très élevée, il est considéré dans le monde comme le peintre le plus prometteur de notre époque. Des expositions personnelles ou collectives, l’ont classé parmi les meilleurs depuis plus de vingt ans.

Au-delà de la structure graphique dont « l’efficacité du trait est comparable à celle de la parole », la peinture de Georges Yatridès a fasciné à son tour Arthur Conte, qui vient de lui consacrer son dernier livre: « Yatridès, Grand Maître du temps ».

 

1983-03 : Article dans Paris-Match sur Georges Yatridès

22 mars 1983 : LONDRES – Vente record chez Christie’s

22 mars 1983 : LONDRES
Christie’s Great Rooms
« Impressionist and Modern Paintings and Sculpture »

Très rares sont les commentaires de Christie’s qui confirme cependant dans son catalogue des ventes du 22 mars, la position de Georges Yatridès telle que définie en 1963 à Palm Beach, et en la consolidant :

« Yatrides was born in France in 1931 and is a major exponent of the Graphic School which developed between 1948-52 and includes such exponents as Bernard Buffet ».

Christie‘s
LONDON
Tuesday 22 March 1983
at 2.30 p.m.

A cette occasion, une plaquette prestigieuse a été éditée séparément au bénéfice de Gweneth VIDLER-DULLES MBE. (Member British Empire, distinction royale), membre de Philips Collection, de la famille Foster Dulles, Ministre des Affaires Etrangères des Etats-Unis.

Deux des ultimes surenchérisseurs furent Hans Rauner et Richard H. Michelin.

La peinture “L’autre Rive » fut adjugée 500 000 FF. Certains collectionneurs pratiquent entre eux des prix très supérieurs.

Loin de ces considérations, uniquement préoccupé par son travail, Georges Yatridès fit savoir, comme il l’avait fait à Palm Beach, qu’il refusait cette dénomination… « un très grand représentant de l’Ecole Graphique » qu’il jugeait n’être pas lui entièrement. Cela a été mal ressenti par les rédacteurs concernés, de cette position de Georges Yatridès voulant se tenir en dehors de toute compromission.